Une taxe de plus !


Ce matin à 10h, il y avait la tant attendue conférence de presse du président de la république. Rien de nouveau en ce qui concerne le pouvoir d’achat des Français. Sauf peut-être une chose…

Sarkozy a décidé de totalement supprimer la publicité sur les chaînes de télévision du service publique. Jusqu’ici, tout va bien. Mais, petit problème : la publicité représente 1/4 du financement de ces chaînes (environ 700 millions d’euros).

Comment trouver alors les fonds nécessaires pour faire vivre France Télévisions ?

La solution, comme d’habitude, est une nouvelle taxe. Or, les journalistes ne relayent qu’une partie de l’idée de cette taxe. Le président a bien affirmé qu’il y aurait un prélèvement sur les produits de la publicité des chaînes privées, mais ce que les media oublient de dire, c’est qu’il y aurait aussi une taxe sur les abonnements internet et téléphoniques.

Alors que la France s’emploie à rattraper son retard en ce qui concerne internet et les nouvelles technologies, une taxe ajoutée au prix de l’abonnement ne serait-elle pas un danger pour cette croissance récente ?

Aujourd’hui, il devient évident qu’internet est aussi important que le fait de posséder une télévision ou un téléphone. Ces biens peuvent parfois être aussi nécessaires que le logement. Le fait de taxer ces supports va donc à l’encontre du discours prometteur sur le pouvoir d’achat des Français.

Au final, alors que les Français attendaient des mesures pour l’augmentation de leur pouvoir d’achat, ils vont devoir payer pour que la France soit mieux représentée dans le monde de la télévision.

Pour ma part, je pense que cette mesure pourrait marquer le début du déclin de la télévision publique en France.
Et pendant ce temps, à la suite de cette annonce, l’action des chaînes privées montent en flèche (+8,38% pour TF1 à 10h55).

Affaire à suivre…

Voir aussi France Télévisions et la publicité.


(Pas de votes pour le moment)
Loading...


Je veux les nouveaux articles par mail :


« | »

D'autres articles insolites :