Music History Vol.5 : Rjd2


Rjd2 - Ramble John Krohn

En voilà un qui dès le premier album, Deadringer, s’est imposé comme étant un cousin du génialissime DJ Shadow. Et oui, rien que ça. Certains disent même de lui qu’il est le chaînon manquant entre Moby et Shadow ! Avec Deadringer, Rjd2 (Ramble John Krohn de son vrai nom) nous propulse dans un univers complexe : un mélange de hip hop et d’électro, des beats puissants, des samples old school.

Résultat, un premier tube : The Horror.

Bref, l’artillerie lourde : Rjd2 nous en met plein les oreilles et on en redemande ! Il est devenu une valeur sûre grâce à son deuxième album Since we last spoke. Il est aujourd’hui incontournable.

Dans le même style, Since we last spoke :

Le titre qui donne envie de boire des « cuba libre » : 1976.

Exotic Talk (qui donne moins envie de boire des cocktails, malgré le titre) :

Beaucoup critiqué, souvent adoré, Rjd2 continue sa route avec un troisième album : the third hand. Beaucoup plus accessible au grand public, flirtant avec une pop réinventée, le buzz est tout de suite un succès, notamment grâce à Work it out :

Ce n’est que le début d’une longue carrière, l’histoire de la musique est en marche…

Plus d’info sur le site officiel : www.rjd2site.com


(Pas de votes pour le moment)
Loading...


Je veux les nouveaux articles par mail :


« | »

D'autres articles insolites :