La fin du téléchargement ?


Fin du téléchargement

Le téléchargement a-t-il encore une longue vie devant lui ?

Le téléchargement permet de posséder, de lire, de regarder, d’écouter quand bon nous semble, notre musique, nos films, etc… Aujourd’hui nous avons tous une Xthèque de quelque chose que nous trimballons à coup de Giga Octet (Tera pour d’autres ?), de disques durs et autres lecteurs. Mais l’avenir n’est-il pas au « on line » ?

La VOD, cela vous dit quelque chose tout de même ? (Video On Demand pour les incultes). Et bien la VOD ne deviendrait-elle pas la JVJD ? (La « Je Veux, Je Dispose » pour les incultes… Pour tout le monde en somme, je viens de l’inventer, vous penserez à moi plus tard). Vous souhaitez regarder, écouter MAIS vous n’avez pas, vous ne possédez pas. On dématérialise le support à l’école Google, TOUT est en ligne, vous ne faites que mettre en cache votre « désir ».

Des exemples s’imposent alors: Dizzler et Deezer en sont de très bons. Certains les appellent les « Web Radio ». Pour moi, une Web radio, c’est une radio en ligne (huhu), ou quelqu’un parle avec quelqu’un d’autre, anime une émission, aborde des sujet. Or, avec Dizzler et Deezer, vous êtes clairement dans la dimension « je veux tout de suite ». Inutile de vous balader avec vos disques, tous est là (pour la plupart), disponible, ou que vous soyez. Les derniers titres, vos coup de cœurs, VOS MP3’s… votre radio (on y arrive) rendant obsolète le moindre des clients torrents (Vous avez dit Emule ??)

Car c’est ce que propose ces sites : du contenu toujours disponible que des millions d’internautes alimentent. Vous avez ainsi toute votre musique à portée de main, ou que vous soyez. Finie la perte de temps à la recherche du fichier perdu au fin fond d’un sous dossier mal rangé (ça sent le vécu hein ?  😆 ). Vous avez le nom, vous écoutez, mieux encore, vous avez même l’album ! Et pourquoi ne pas partir à la découverte de groupe dont vous ignoriez l’existence (merci Dizzler) ?

Pourquoi donc télécharger alors ? M6 l’a bien compris: depuis moins d’un semaine, vous pouvez regarder les 3/4 des programmes de la chaine sur M6 replay. Vous disposez ainsi de 7 jours pour vous mettre à niveau sur l’épisode que vous aviez raté car trop bourré occupé ce soir là. Car la problématique pour les chaines, les majors…c’est de canaliser, de baliser l’internaute. M6 propose ni plus, ni moins que de libérer la place de vos enregistrement : pourquoi diable enregistrer sur un disque dur, un DVD, une VHS (pour les plus incultes  😆 ) alors que 3 clic suffisent ? M6 qui avez déja « innovée » en nous proposant la saison 3 de Prison Break en presque simultané avec nos voisins d’outre atlantique.

Alors oui, il reste les coffrets, les « best of », les boîtes pleines de goodies pour les fans. Mais ça, cela existera toujours. Le fait est que l’explosion de ces services comme la VOD (TF1 qui a proposé Heros en VO en fonction des diffusions américaines, réitère avec la saison 4 de Lost) tendraient à limiter le téléchargement… à l’image des clopes à 100 balles.

C’était le temps des disques durs, ou nous avions de la place…

… et le temps d’attendre avant de « posséder ».  🙄

(1 votes, moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...


Je veux les nouveaux articles par mail :


« | »

D'autres articles insolites :